Octobre 2017 -

13 octobre.
Des vidéos !
 Avec des images qui datent de l'Envolée de cette année, au mois de mai.
 Une première pour rendre hommage à un terrain que j'affectionne particulièrement en Corrèze et qui méritait une vidéo dédiée: Lagarde Enval, dont le propriétaire est un charmant monsieur, fier de son terrain qui n'est pas tous publics, c'est le moins que l'on puisse dire.

https://www.youtube.com/watch?v=4RuBiZaKVgc

 Une deuxième qui synthétise l'Envolée 2017, un excellent cru avec une météo de rêve. Cette année j'avais amené mon drone, ce qui ajoute une dimension scénique très appréciée.

https://www.youtube.com/watch?v=65Pjawmo3Co
Cliquez sur les images.

Septembre 2017 - Boite à air (suite).

3 septembre.
Mises à jour du blog.
 Après une petite pause estivale les activités du SPEEDJOJO reprennent.
 Tout d'abord je travaille actuellement sur ce blog pour rendre à nouveau disponibles et téléchargeables notre documentation qui ne l'était plus. Dropbox ayant changé sa politique, mes dossiers ne pouvaient plus être publiques. Je les ai donc transférés sur Google drive et ça semble fonctionner. Pour l'instant j'ai mis à jour les liens de l'onglet documentation du blog, je tacherai de mettre également à jour les liens présents au fil des articles, mais là, y'a du boulot car ils sont nombreux. Si un document présenté dans un article vous intéresse et que le lien ne fonctionne pas, commencez par rechercher ce document dans l'onglet documentation. Si ce n'est pas le cas, n'hésitez pas à me le signaler pour que je corrige.

Dossiers techniques.

 Je prépare un article faisant suite aux 3 premiers (téléchargeables) concernant les extensions de voilure et les options qui s'offrent à nous pour résoudre la problématique de résistance structurale.
 Je prépare également un autre sujet sur l'injection d'eau/méthanol pour obtenir quelques chevaux supplémentaires dans les phases critiques.

Activités SPEEDJOJO.
 Elles vont reprendre, Papa a fait plusieurs sorties montagne avec Jean Claude, pour ma part, les vacances m'ont amené loin de chez moi et du Jojo.
 Dans l'immédiat, il faut finir la boite à air (boulot de Papa), je me concentre sur la fabrication du nouveau capot moteur et des différents modes de réalisation possibles. Donc je me documente pour ne pas qu'on se rate.


17 septembre.
Boite à air.
 J'ai reçu des photos de l'avancement du boulot de Papa qui travaille sur la boite à air.
 D'abord il y a eu le percement de la platine de liaison avec l'entrée du carburateur.









Ensuite on a quelques vues de l'installation du volet de la réchauffe carburateur. Le père précise qu'il va devoir faire un essayage sur l'avion pour l'installation de la commande de volet.

Ici le volet est en position "plein chaud".
 Admirez la qualité de la veine d'admission en position plein froid.
Une satisfaction personnelle, ma réalisation de la boite respecte suffisamment le plan pour que des joints ne soient pas nécessaires pour éviter les fuites.

 Notons que si de maigres fuites existent entre l'air froid et l'air chaud, l'air froid est à une pression supérieure grâce à l'effet dynamique de la captation. Ainsi l'air d'admission n'est pas du tout réchauffé en position plein froid, ce qui serait synonyme de perte de puissance.
 Dans le même esprit, afin d'éviter un réchauffement néfaste, la boite qui est dans un environnement chaud sera isolée thermiquement une fois finie par un traitement de surface qui reste à définir.







Plus de photos dans le dossier "Boite à air version 2" de l'onglet photos de ce blog.







22 septembre.
La boite à air.
 Encore quelques photos de l'essayage dont parlait Papa.  Demie coquille supérieure en place, ça se présente bien parait-il.
 Vue sur le guignol de commande du volet et du câble.

 Entrée du carburateur.












 Sur cette vue, la boite complète (avec la demie coquille du bas).
 Sans la rallonge d'arbre moteur, marge à l'hélice d'un inch. La rallonge fait 5 inches, il y aura donc également une rallonge d'entrée d'air de la boite.







 Vue d'artiste de l'installation finale recherchée.
 Notons la place libérée devant le cylindre 4 (le plus en avant) pour faire passer la conduite d'air de refroidissement moteur dont l'entrée sera plus basse qu'actuellement (à hauteur de la partie basse du cône d'hélice).